• Cette réunion est programmée

    jeudi 7 décembre à 20h30

    au centre Ravel, salle RAIMU.

    Nous ferons un bilan de l’année en cours et répondrons à vos questions.


    votre commentaire
  • 1)     FIBRE OPTIQUE :

    Actuellement Orange pose la fibre optique aux personnes qui sont abonnées à cet opérateur et en ont fait la demande.

    D’une manière générale, la fibre passe par les gaines existantes pour arriver dans votre appartement à l’endroit que vous désirez.

    Si impossibilité, d’utiliser les gaines existantes, le technicien propose un passage en goulotte dans les parties communes de l’immeuble.

    Vous devez faire une demande auprès de SEMIV (Monsieur BOULNOIS) pour utiliser les parties communes à cet effet. 

    Cette demande sera naturellement acceptée mais permettra de vérifier si l’opérateur a respecté le cahier des charges en posant des goulottes pour faire passer la fibre.

    Tous ces travaux sont pris en charge par Orange. Vous n’avez rien à payer.

     

    2)     RAVALEMENT:

    Les travaux sont programmés pour commencer courant mars 2018.

    Dès les premiers mois 2018, des panneaux Entreprises seront posés.

    Les abris de chantier seront mis dans l’aire de jeux.

    La durée des travaux est évaluée à 1 an.

     

    3)     REUNION D’INFORMATION :

    Nous vous rappelons que cette réunion est programmée pour le jeudi 7 décembre à 20h30 au centre Ravel, salle RAIMU.

    Nous ferons un bilan de l’année en cours et répondrons à vos questions.

     

    4)     PLAINTE CONTRE LE PRESIDENT DU CONSEIL SYNDICAL :

    Cette plainte a été classée sans suite.


    votre commentaire
  • Le Conseil Syndical tient à porter à votre connaissance les derniers événements survenus dans la résidence.

    1. Les faits

    Le 5 octobre dernier, dans les sous-sols du 46 rue de Villacoublay, une canalisation d’eaux usées est bouchée. Le président du Conseil Syndical, Yves Lacauste, réagit aussitôt et l’entreprise Sicre-Lemaire est mandatée pour réparer ce désordre.

    Son intervention nécessite l’ouverture de 2 caves. Yves Lacauste essaye de contacter le  premier propriétaire mais est injoignable. Il informe alors SEMIV qui mandate un serrurier pour  procéder à l’ouverture. Le deuxième propriétaire donne son accord par téléphone. Un verrou est cassé pendant l’opération.

    2. Les suites

    Six jours après, Yves Lacauste reçoit une convocation au Commissariat de Police, suite au dépôt d’une plainte, par un des deux copropriétaires, pour « destruction volontaire du bien d’autrui », qui nie avoir donné son accord pour l’ouverture de sa cave.

    Vendredi 13 octobre, les déclarations détaillées de Yves Lacauste sont reçues par la Police à Versailles ; celle-ci ne comprend pas pourquoi une telle plainte a été enregistrée.

    3. Les conséquences

    Le comportement du copropriétaire en question nous paraît extrêmement grave au regard de la mission du Conseil Syndical, et de son président en particulier, qui est de prendre les dispositions nécessaires pour préserver l’intégrité des biens et des personnes de la résidence, notamment en cas d’urgence.

    Attaqué personnellement, le président du Conseil Syndical ne peut admettre une telle attitude, et se réserve pour la suite. Le Conseil Syndical est solidaire de son président ; ils prendront les dispositions qui s’imposent face à cette situation sans précédent.


    votre commentaire
  • Vous constatez une fuite d'eau au niveau de votre bâtiment ? Une porte qui ne ferme plus ? Une porte qui fait du bruit ? Une dégradation quelconque ? etc . . .

    Pour tous ces incidents ou pannes, il faut contacter la Loge, aux heures d'ouverture. Et c'est la Gardienne qui fait la demande d'intervention auprès de la SEMIV, en établissant un BON de TRAVAIL.

    Inutile d'aller à la SEMIV ou de téléphoner, il faut respecter la procédure définie par le Conseil Syndical !


    votre commentaire
  • Voir ci-contre l'article mis à jour...


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires